Un petit mot pour Saint Nicolas

C’est la Saint Nicolas !

Ce week-end dans le Grand Est et surtout en Lorraine, puisqu’il en est le patron, Saint Nicolas est fêté dignement. Défilés, chars, fanfares, lumières, vin chaud et friandises ne manqueront pas.
Saint Nicolas visitera les petits dans les écoles, les anciens dans les foyers et les familles dans les cœurs de villes.

Dans la tradition, les enfants déposent avant de se coucher un verre de lait pour Saint Nicolas et une carotte pour son âne car dans la nuit il viendra apporter ses cadeaux : oranges ou clémentines, friandises et surtout le pain d’épices à son effigie.
Il aurait ainsi inspiré le personnage du Père Noël.

Mais attention, la bonté de Saint Nicolas n’est que pour les enfants sages !
Pour les plus désobéissants, le Père fouettard qui l’accompagne, tout de noir vêtu et l’œil menaçant, sortira une trique de sa hotte.

Cette fête trouve ses origines à Myre en Turquie. Saint Nicolas avait été évêque de Patare en Lycie (aujourd’hui Turquie), emprisonné il est décédé en martyr à Myre le 6 décembre 335 et ses reliques reposèrent là-bas jusqu’au XIème siècle.

Elles furent ensuite emportées par des chrétiens et atteignirent Bari en Italie en 1087.

En 1098, Aubert de Varangéville se rend en pèlerinage à Bari. Le chevalier lorrain, avec l’aide d’un moine, s’empare d’une phalange dite « Dextre bénissante » qu’il entrepose à Port qui deviendra plus tard Saint-Nicolas-de-Port avec la construction d’une basilique et le début d’un pèlerinage.

Généreux et bienveillant Saint Nicolas de Myre était réputé protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles.
En Lorraine, on le dit patron des écoliers qui, pour le remercier, lui chante la chanson :

Ô grand Saint Nicolas
Patron des écoliers
Apporte-moi des pommes
Dans mon petit panier
Je serai toujours sage
Comme une petite image
J’apprendrai mes leçons
Pour avoir des bonbons
Venez, venez, Saint Nicolas
Venez, venez, Saint Nicolas
Venez, venez, Saint Nicolas
Et tralala

Nous la gardons tous en tête pour l’avoir chantée en classe, puis apprise à nos enfants.

Et cela me donne maintenant l’envie d’écrire quelques vers :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :